Paroisse saint Jean Baptiste en Bresse

Lien paroissial durant la période du dé-confinement

 

6ème dimanche de Pâques, jour de prière pour les chrétiens d’Orient

 

Textes : Actes. 8,5-8. 14-17 ; Ps 65 ; 1 Pierre 3, 15-18 ; Evangile St Jean. 14, 15-21

Commentaire des textes, lien : https://youtu.be/Oudgp466Fz0

 

« Quoique baptisés et confirmés, nous avons sans doute besoin, à quelques jours de la Pentecôte, de redécouvrir tout ce que l’Esprit-Saint veut accomplir dans notre vie. C’est évidemment Jésus qui, dans l’Evangile de ce jour, en parle le mieux. L’Esprit de vérité prolonge dans le monde la présence du Sauveur. Il nous aide à accueillir et à garder son commandement d’amour, source de vie et de joie. Alors notre vie est transformée de l’intérieur, car nous vivons en communion avec le Père, le Fils et l’Esprit. Alors nous sommes ainsi capables de témoigner de notre foi avec douceur et respect, comme nous y invite saint Pierre. Comme le psalmiste, nous célébrons le salut offert : venez et voyez les hauts faits de Dieu, ses exploits redoutables pour les fils des hommes ».

                                                                 (Christelle Javary. Extrait du Magnificat de mai 2020, page 252)

 

Actualité

 

« C’est une longue tradition en France d’avoir de l’intérêt pour les chrétiens d’Orient. Les français doivent avoir le souci de connaitre les Églises orientales en France, de les reconnaître, de les rencontrer.  Ils doivent se rendre compte de tout ce patrimoine «  à portée de main ». À Paris, à Lyon, à Marseille, mais également dans d’autres villes de France, il y a ces communautés catholiques orientales qui vivent et célèbrent chaque dimanche » – Mgr Pascal Gollnisch, directeur général de l’Œuvre d’Orient.


Ces communautés catholiques orientales, qui représentent plus de 200 000 fidèles chrétiens, ont été très touchées par les drames que vit aujourd’hui le Proche-Orient, et ont accueilli de nouveaux fidèles parmi les réfugiés ces dernières années.

Annonces pour la semaine

  • Mardi 19 mai, à 10h à la Maison paroissiale de Cuisery, partage des œufs de Pâques pour la mise en sachets dans les villages et vente après les messes. Les œufs seront aussi en vente aux heures des permanences à la Maison paroissiale chaque mardi et samedi matin.
  • Relecture du Journal paroissial ce même mardi 19 mai à 9h à Montpont

En préparation à la fête de Pentecôte

Heure d’Adoration à 15h les vendredis 22 et 29 mai à l’église de Romenay

           Prière d’intercession et d’action de grâce pour la vie des défunts inhumés cette semaine:                                                                                                       

                     Pour Mme Denise Geoffroy, M. Jean-Louis Schatz, M. Michel Clara

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (200517-annonces 17 mai 2020.pdf)200517-annonces 17 mai 2020.pdf[ ]646 Ko

Paroisse saint Jean Baptiste en Bresse

Lien paroissial durant la période de confinement

Textes pour ce 5ème dimanche après Pâques Année A

Actes 6, 1-7; Psaume 32 1Pierre 2, 4-9 et St Jean 14, 1-12

Pour le commentaire cf lien: https://youtu.be/PXpZzdN3fCU

et l’homélie du P. Yves Bachelet sur le site de la paroisse

Actualité

- Pouvons-nous nous dire chrétiens et ne pas nous engager ?

- Regardons le Christ !… il n’a cessé de proclamer la Bonne Nouvelle, d’annoncer la miséricorde du Père, par sa parole et par ses actes, à temps et à contretemps et jusqu’au bout de l’amour et de la mort. Il n’a pas réservé sa tendresse infinie aux membres de son peuple et encore moins aux justes et aux gens bien. Au contraire, il est allé à la rencontre de tous, ne faisant acception de personne, car il est le bon pasteur qui donne sa vie pour ses brebis, pour toutes ses brebis. C’est à cela que nous sommes appelés. Chacun à sa manière, selon le talent que nous avons reçu. Notre vie sur terre n’a de sens que dans le don de nous-même… comme le monde se porterait mieux, et avec lui l’environnement de la planète, si nous vivions tous les jours ainsi: si nous sortions de nos bulles nombrilismes et de la mondialisation de l’indifférence ! …

- Pensez-vous que ce nouvel esprit (la solidarité, la simplicité dans les rapports mutuels) puisse perdurer au-delà de cette situation d’urgence,

- Je l’espère, je prie pour, mais je sais trop combien l’homme est changeant. Parce que la pandémie a ébranlé ses sécurités, il découvre soudain sa dépendance - il s’ouvre, se raccroche et se donne aux autres. Mais qu’adviendra-t-il lorsqu’il aura retrouvé une certaine normalité ? … Or l’unique désir jamais totalement satisfait, mais qui apporte le vrai bonheur est celui de Dieu; Il se donne à goûter dans le don de soi aux autres, dans la gratuité d’une vie donnée et non la satisfaction de soi et le plaisir égoïste. Je crains malheureusement que seule une crise économique profonde ne nous oblige vraiment à changer de paradigme, à opter pour une nouvelle façon de vivre qui ne serait plus individualiste, mais fraternelle, solidaire… Et c’est Jésus lui-même qu’il nous faut apporter; A travers nos engagements, notre attitude, à travers le don gratuit de os personnes.(Extrait de la Vie, témoignage de Raphaël Pitti médecin au service des malades du Covid-19

Commentaire sur l’Evangile de St Jean

 

…Cet Evangile nous apprend à vivre en ressuscité et sans doute est-ce pour cela que l’Eglise nous donne d’en méditer certains passages durant le temps pascal. Nous avons lu, par exemple, le récit de la relation entre Jésus et Nicodème. Or ce chapitre est une catéchèse baptismale qui explique en quoi consiste la foi chrétienne: non pas tant une adhésion intellectuelle à des articles doctrinaux, qu’une nouvelle naissance d’eau et d’Esprit par le baptême dans la mort et la résurrection du Christ. L’on retrouve, ici développé, le prologue du quatrième Evangile: le croyant est celui qui est « engendré ni du sang, ni d’un vouloir de chair, ni d’un vouloir d’homme, mais de Dieu »… L’auteur de cet Evangile désire, d’abord et avant tout, nous communiquer cette foi au Christ qui le fait vivre et l’émerveille. Il cherche à faire de chacun de nous des disciples bien-aimés de Jésus - c’est-à-dire des hommes et des femmes qui vivent en grande intimité humaine et spirituelle avec le Seigneur et en grande vérité à l’égard du prochain; le don du commandement nouveau de l’amour mutuel est d’ailleurs rapporté par Jean. Là est notre vocation: nous sommes tous invités à entrer dans cette identité privilégiée du « disciple que Jésus aimait ».

Intentions de prière pour cette semaine

 

- Gardons dans notre intercession le personnel médical des hôpitaux qui vont devoir recevoir beaucoup de malades dans les semaines prochaines.

- Prions pour les défunts de la semaine: pour Mme Andrée Billat inhumée à Jouvençon,

pour M.Michel Clara inhumé à Cuisery, pour Mme Adrienne Boudier inhumée à Rancy.

Prions aussi pour les familles Charbouillot-Buisson, Androz-Loisy et Charbouillot-Androz