Annonces de la semaine du 25 novembre au 1er décembre

Fête du Christ Roi : un peu d'histoire

 «Instituée par l’Encyclique «Quas primas» du Pape Pie XI (1925), et placée au dernier dimanche d’octobre, la Fête du ‘’Christ-Roi’’ apparaissait comme une fête autonome célébrant le «règne social de Jésus-Christ.» Son instauration avait fait l’objet de quelques critiques car on s’écartait de la grande tradition liturgique, qui normalement célèbre des événements du salut manifestant l’unique mystère du Christ. (Nativité, Pâques, Ascension etc.).

Dès lors, et en plaçant la fête du ‘’Christ Roi’’ au dernier dimanche de l’année liturgique, comme une sorte d’inclusion avec le premier dimanche de l’Avent, la réforme de Vatican II a transformé profondément le sens de cette célébration et lui a conféré une dimension eschatologique fondamentale qu’atteste d’ailleurs le titre nouveau qui lui est donné dans le Missel romain de 1970 : «Fête du Christ Roi de l’Univers».
Si on les compare à ceux de 1926, les formulaires liturgiques actuels sont très révélateurs de la réinterprétation de cette fête dans le cadre de l’enseignement du Concile Vatican II… Dans le Christ, c’est la création toute entière, dans son chemin historique, qui est appelée à entrer dans le Royaume... Et c’est le Peuple de Dieu tout entier qui est ainsi configuré au Christ Roi pour faire du monde, la cité de justice et de paix que tout pouvoir est appelé à édifier. Contre toute idéologisation de la foi, la dimension sociale de la religion chrétienne n’est donc pas oubliée, mais elle est replacée à l’intérieur de l’histoire de la Révélation, à la lumière du mystère pascal du Christ, lui qui, à la fin des temps, remettra au Père toutes choses.»

Fr. Patrick Prétot, Institut Supérieur de Liturgie, Institut Catholique de Paris

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Christ-Roi.pdf)Christ-Roi.pdf[ ]337 Ko

Horaires des messes

Tous les horaires des messes dans les 14 villages de la paroisse.

Voir les horaires