2° DIMANCHE DU CARÊME A * 08 MARS 2020

Lecture du livre de la Genèse (12, 1-4a)

Vocation d’Abraham, père du peuple de Dieu

Psaume 32

«  Que ton amour, Seigneur, soit sur nous comme notre espoir est en toi ! »

Seconde lecture de la 2° lettre de St Paul apôtre à Timothée (1, 8b-10)

« Dieu nous appelle et nous éclaire »

Matthieu (17, 1-9)

« Son visage devint brillant comme le soleil »

Souvent, quand nous tombons sur un livre à suspens des plus intéressants, il n’est pas rare de voir le lecteur curieux et impatient aller lire les toutes dernières pages pour savoir comment l’intrigue se termine !

C’est un peu le même procédé qu’utilise aujourd’hui Matthieu l’évangéliste. A travers une mise en scène symbolique, savamment composée, il nous montre Jésus transfiguré, sur la montagne du Thabor, en compagnie de Moïse et d’Elie, coutumiers de la rencontre de Dieu sur les sommets. Pierre, Jacques et Jean en sont les témoins éblouis et apeurés. On retrouvera les mêmes à Gethsémani : avant de suivre Jésus défiguré par l’épreuve de la souffrance et de l’agonie, ils le contemplent aujourd’hui transfiguré par le visage et le vêtement. Avant l’heure, ils sont amenés à découvrir quelque chose du mystère du Christ ressuscité. Tout concourt, dans cette scène évangélique, à nous faire faire certains rapprochements bibliques :

- Jésus gravit la montagne : comment ne pas y voir, avec la mémoire de Moïse sur le Sinaï, la montagne de la nouvelle alliance vers laquelle, à la fin des temps, convergeront toutes les nations ?

- Deux hommes sont là avec Jésus pour récapituler toute la Loi et les Prophètes : Moïse et Elie… Moïse l’homme du passage de la mer rouge, et Jésus qui sera, lui, l’homme de tous les passages. De quoi parlent-ils ? Du départ de Jésus, ou plutôt de l’exode de jésus, l’exode qu’il va accomplir à Jérusalem dans le délaissement de Gethsémani.

- Autre indice symbolique : la nuée. Ne rappelle-t-elle pas la colonne de feu qui accompagnait le peuple hébreu dans sa marche vers la terre promise ? Elle apparaît pour contredire les visées trop égoïstes et trop existentielles de Pierre qui demande de dresser trois tentes… des tentes pour s’installer alors qu’il faut marcher !

- Toute cette mise en scène symbolique est construite pour nous faire mieux entendre une voix, la voix qui vient du ciel et déclare : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui je trouve toute ma joie, écoutez-le. »

Ainsi donc, frères, les trois lectures de ce dimanche révèlent le vrai visage de Dieu :

- le visage d’un Dieu qui fait alliance avec Abraham, l’invitant à l’aventure de la foi, lui faisant la promesse d’être le père d’une grande nation, lui annonçant une descendance et le comblant de bénédictions ;

- le visage d’un Dieu qui s’est mis résolument du côté de l’homme en lui ouvrant, par ses souffrances et son sacrifice suprême, le chemin du salut.

Comment ne pas rendre grâce à Dieu pour l’amour gratuit qu’il nous manifeste ? Porteurs d’espérance, à la suite d’Abraham et de tous les témoins de la foi, nous avons à redire que Dieu s’est vraiment engagé à nos côtés et nous trace un avenir. Dans un monde où hélas les raisons de désespérer ne manquent pas face aux catastrophes, guerres, accidents, maladies, coronavirus, chômage, et fanatismes de tous bords, ne laissons pas le doute, la morosité ou l’indifférence prendre racine en notre cœur. Le visage du Christ transfiguré nous oriente résolument sur le chemin de la résurrection. C’est le signe que notre vieux monde, avec son cortège de souffrances, est vaincu pour laisser la place à un monde selon le cœur de Dieu.

Ce monde-là ne se construira pas sans nous, car Dieu nous associe à chaque instant à son œuvre d’amour. En luttant pour la justice, en osant le partage et la fraternité, en dépassant les murs du racisme et de la haine, des disciples de Jésus, aujourd’hui comme hier sont invités à faire basculer le monde dans la paix et dans la joie de Dieu.

Que la colombe de la paix et l’arc en ciel de l’alliance habitent plus que jamais nos cœurs. AMEN

Père André Auduc

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (200308 HOMELIE A. AUDUC-2 CAREME A .pdf)200308 HOMELIE A. AUDUC-2 CAREME A .pdf[ ]449 Ko