18° Temps Ordinaire C Ecclésiaste 1/2; 2/21, 23 Psaume 89 Colossiens 3/1-5; 9/11 Luc 12/13-21

Tout est vanité! Ainsi commence la première lecture tirée du Livre de l’Ecclésiaste: vanité du travail, vanité de la réussite humaine, vanité du temps qui passe... « Tout est vanité » !
En hébreu, parait-il, le mot vanité signifie « buée » ! Vous savez la buée qui apparaîtsur la vitre et que chasse le dégivrage de la voiture. Cette buée est fragile, en effet, comme nos entreprises humaines!
Beaucoup, avec l’arrivée des beaux jours du printemps avaient préparé leurs jardins avec soin: plantation de légumes, de fleurs décoratives, et tout cela coûte cher! Et voilà que la canicule et la sécheresse, avec l’interdiction d’arroser, menacent sérieusement la récolte... coup de buée! Et bien des paysans et des professionnels s’inquiètent à juste titre des conséquences de la sécheresse pour leur entreprise... coup de buée! Comme tout est fragile!

Que reste-t-il de tous les efforts entrepris avec peine et de tous les calculs pour lesquels l’homme s’est fatigué sous le soleil? Tout est vanité.
Or, voilà que l’évangile d’aujourd’hui nous dit: «Pourquoi amasser des richesses, accumuler des biens matériels, alors que, la nuit suivante, on va te redemander ta vie? » Et l’évangile ajoute: « Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même au lieu d’être riche en vue de Dieu. » Être riche en vue de Dieu: voilà bien la question fondamentale à laquelle les textes de ce jour nous invitent à réfléchir. L’évangile nous dit en effet: ne faites pas comme ce cultivateur de la parabole qui amasse et meurt sur un matelas de billets. Car les risques sont nombreux: -se laisser prendre par les jeux d’argent -avoir la tentation d’en vouloir toujours plus et se laisser corrompre -briser les amitiés anciennes et se trouver uniquement des amis « intéressés ».

Emporte-t-on son argent avec soi? « Le linceul n’a pas de poche », dit un proverbe allemand. Et l’on n’a jamais vu un coffre-fort suivre un corbillard...
Oui, soyez riche en vue de Dieu! Pensez à long terme; prévoyez plutôt une assurance de vie éternelle: « celui qui veut sauver sa vie la perdra, celui qui la perdra, à cause de moi et de l’évangile, la gardera en vie éternelle ».
Quand on prend l’avion et que celui-ci s’élève dans les cieux, arrive un moment où bien souvent il traverse une épaisse nuée, en ayant l’impression de naviguer dans du coton... et puis, subitement, il dépasse la zone enténébrée, et le soleil vient de nouveau nous envelopper de sa lumière... « Recherchez donc les réalités d’en- haut », nous dit la deuxième lecture, c’est là qu’est le Christ: « Tendez vers les réalités d’en haut et non vers celles de la terre ». Il ne s’agit pas de faire de l’angélisme, comme si nous étions désincarnés, mais de nous tourner résolument vers le Christ lumière, ressuscité, dont la Parole est chemin de vie.

Les moyens?
Saint Paul les rappelle clairement: -« Faites donc mourir en vous ce qui appartient encore à la terre: débauche, impureté, désirs mauvais, appétits de jouissance qui est comme un culte rendu aux idoles » -« Débarrassez-vous des agissements de l’homme ancien qui est en vous, revêtez l’homme nouveau, celui que le créateur refait toujours neuf à son image pour le conduire à la vrai connaissance » -et Paul aurait pu ajouter encore: « attachez-vous donc à la personne de Jésus, mettez-vous à l’écoute de sa Parole et vivez surtout de l’esprit des béatitudes ». Vous n’y arriverez pas tout seul, vous aurez besoin de l’Eglise, aussi imparfaite soit-elle. Elle est chargée de nous livrer le trésor véritable, Jésus ressuscité qui nous fait signe et se donne à nous à travers les sacrements et les évènements de la vie.
Alors, Seigneur donne-nous ton Esprit; qu’il vienne réchauffer en nous ce qui est froid, assouplir ce qui connait des raideurs et rectifier ce qui est tordu.

Amen

Père André Auduc
Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (18 TO C 2019 André Auduc 01.pdf)18 TO C 2019 André Auduc 01.pdf[ ]156 Ko