Extraits de la conférence donnée par le P. Frédéric Dumas le 15 janvier à Romenay


La question que vous mavez posée, cest : comment articuler le sacerdoce commun des fidèles et le sacerdoce ministériel ?


Le sacerdoce commun des fidèles concerne donc tous les fidèles du Christ, ceux que Jean Paul II appelle "Christi fideles laïci", c’est à dire tous les baptisés.
Le sacerdoce commun est une charge que l'on reçoit avec son baptême, une charge que Dieu lui-même va nous faire vivre en nous donnant tout pour la vivre. Ainsi, quand il nous dit "aimez-vous les uns les autres" il nous donne l'amour pour nous aimer, pour aimer les autres. Le sacerdoce commun des fidèles c'est donc cette consécration qui est une mission d'offrande de sa personne, de sa vie. Nous sommes donc comme baptisés, nous tous, prêtres, laïcs et religieux, religieuses quel que soit notre état de vie, consacrés non pas pour exercer un pouvoir mais pour faire de notre vie un don, une offrande. Le Concile dira que lhomme ne peut se trouver lui-même que par le don désintéressé de lui-même. Ce sacerdoce est un sacerdoce réel vécu, proposé à tous les chrétiens, donné en charge à tous les disciples du Christ pour révéler l'amour du Père.


Le sacerdoce des évêques, des prêtres est ministériel. Il n’est pas de la même nature que le sacerdoce commun des fidèles. Ce sacerdoce s'intéresse particulièrement au sacerdoce commun des fidèles. Les laïcs d'une communauté chrétienne dans laquelle il n'y a pas d'exercice d'une manière ou d'une autre du sacerdoce ministériel auront beaucoup de mal à vivre leur vocation de baptisés dans le monde.

Au cours de l’Eucharistie lorsque le prêtre dit "ceci est mon corps livré pour vous" il parle du corps du Christ, il parle aussi de son corps et il espère que vous parlez aussi du vôtre et ensemble - puisque nous sommes le corps du Christ- nous sommes dans cette dynamique du don de nous -mêmes les uns aux autres. Chacun est doté d'un certain nombre de dons et ces dons-là ne sont pas faits seulement pour soi-même. Ils sont faits pour que chacun vive son baptême dans un sacerdoce commun, cest-à-dire dans un service commun, dans une communauté, pour le bien du monde qui l'entoure. Tous ceux qui m'entourent ont besoin de l'Évangile et moi j'ai besoin de la communauté pour exercer ce service et j'ai besoin du sacerdoce ministériel.


Pour consulter l’intégralité de la conférence, cliquer sur la pièce jointe ci-dessous.
Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Conférence Frédéric Dumas.pdf)Conférence Frédéric Dumas.pdf[ ]255 Ko