les services de la paroisse

Œcuménisme

L’effort vers l’unité

 L’objectif de l’oecuménisme- qui désigne en grec l’ensemble de la terre habitée- est de rechercher l’unité des chrétiens tout au long de l’année. Dans l’hémisphère nord, la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, par l’unité des Églises, est célébrée du 18 au 25 janvier. Ces dates furent proposées en 1908 par Paul Wattson de manière à couvrir la période entre la fête de saint Pierre et celle de saint Paul. Ce choix a donc une signification symbolique.

L’oecuménisme concerne ce qui touche aux relations entre des Églises ou des chrétiens d’origine confessionnelles différentes, la conscience spirituelle d’appartenir à la communion mondiale des Églises chrétiennes, la disponibilité à s’engager pour l’unité de l’Église.

Dans le diocèse d’Autun, une dizaine de paroisses se mobilisent chaque année pour célébrer la semaine de prière pour l’unité des chrétiens (offices, temps de prière en commun, conférences, témoignages, homélies paratgeées, visites des lieux de culte, etc…) Le thème de cette année 2023, choisi par les chrétiens du Burkina Faso, est : «Tu aimeras le Seigneur ton Dieu…et ton prochain comme toi-même » (Luc 10, 25-37).

Nous vous encourageons à considérer les textes choisis comme une invitation à trouver d’autres occasions, au cours de l’année, pour exprimer le degré de communion que les Églises ont déjà atteint et pour prier ensemble en vue de parvenir à la pleine unité voulue par le Christ.

Rendez-vous à la chapelle de Montpont

Une commission diocésaine pour l’oecuménisme se réunit chaque trimestre et se tient à votre disposition pour vous aider à mettre en place des manifestations. Contact : Jean-Louis Hivernat : 03 85 46 12 23 ; Email : cjl.hivernat@gmail.com .

Sur la paroisse saint Jean Baptiste en Bresse, des lectures suivies de la Bible sont proposées par Internet (contact au 06 81 08 88 05) et chaque premier mercredi du mois à 20h à la chapelle de Montpont une soirée réunit des protestants et des catholiques autour du pasteur local (François Caudwell) et de son épouse, et parfois du curé (le père Simon-Pierre Ludinard)

Chaque 1er mercredi du mois

20h00