Dimanche 13 janvier, Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié (JMMR)

Cette journée est célébrée dans les paroisses de notre diocèse. Le thème,  proposé par le pape Benoit XVI est :

 Migrations : pèlerinage de foi et d’espérance. 

 « Cette journée mondiale voudrait rejoindre tous les baptisés, les différentes communautés chrétiennes, ou qu’elles soient, bien au-delà des migrants, afin que soit signifié l’effort de toute l’église dans l’accueil et l’ouverture aux migrants et réfugiés.


 Cet effort est d’autant plus important qu’en notre pays des signes de stigmatisations, de frilosité se sont développés, faisant de l’autre, du différent, de l’étranger, celui dont on se méfie.

C’est un appel à ce que, dans cette journée, une place particulière leur soit donnée. Cela rejoint l’effort que fait l’église aujourd’hui en vivant la grande démarche de DIACONIA. 

Migrations et pèlerinage, ce thème peut étonner, car pour beaucoup de migrants, quand ils sont obligés de prendre le chemin de la migration, ce n’est pas d’abord pour faire un pèlerinage. Ce chemin est souvent un chemin difficile et sur ce chemin difficile il y a pourtant des moments étonnants, des rencontres tout à fait exceptionnelles, des actes de solidarité riches de vie de confiance. En associant migrations et pèlerinage, Mgr Laurent Dognin nous indique d’abord qu’il n’y a pas à faire fi de ce chemin difficile, de ce chemin de survie…. Mais il est possible d’en faire un chemin de vie, qui devient vie de foi et d’espérance :

 Oser parler pour eux de « pèlerinage », c’est déjà reconnaître que leur décision de quitter leur pays est d’abord un désir de vivre, parfois même de survivre pour les réfugiés. Ils se mettent en route dans l’espoir de trouver une vie meilleure. Ce n’est sans doute pas d’abord la foi qui les décide à partir, et pourtant, le profond bouleversement qu’ils vivent dans ce départ, le nouveau pays, la nouvelle culture qu’ils découvrent, les personnes qu’ils rencontrent, peuvent devenir pour eux aussi un chemin de foi. Ce qui fait la force de tous les pèlerinages, c’est la rencontre de l’autre et la rencontre du tout Autre qui peut bouleverser des vies. Nous connaissons tous des personnes migrantes qui ont rencontré le Seigneur en voyant l’accueil que des communautés chrétiennes leur réservaient."

Horaires des messes

Tous les horaires des messes dans les 14 villages de la paroisse.

Voir les horaires