Des marionnettes à Lourdes...

Une participation originale et parlante pour le rassemblement DIACONIA à LOURDES… : Extraits de la scène finale :

« Une dame africaine :
- Tu as vu ce monsieur qui arrive !
Une autre dame : 
- Ah, elle a l’air bien lourde sa valise ! C’est lourd à porter un pays lointain !
- Surtout quand on y laisse ceux qu’on aime. Sa vie, ses projets, ses racines.
- Si on allait le rencontrer ?
Les deux dames:
- Bonjour monsieur !
Le monsieur : 
- je m’appelle Diégo .
- Et d’où venez-vous ?
- je viens de loin,  je viens du Portugal !
- Vous avez l’air bien fatigué.
M. Diégo : 
- le voyage a été long, une grande partie à pieds et ma valise est lourde.
- Qu’y a-t-il dans votre valise ?
M. Diégo : 
- et bien,  je suis conteur et j’ai plein d’histoire et de choses dans ma valise, pour faire la fête !
- ça tombe bien, moi j’ai voulu créer une chorale en arrivant en France. 
Au début je chantais toute seule et puis j’ai invité des femmes du quartier et on a créé cette chorale. Et même que ce soir on fait une fête. Vous voulez nous accompagner ?
M.Diégo : 
- avec grand plaisir ! Je viendrai même avec un monsieur qui a une guitare et qui pourra jouer quelque chose. Je vais le chercher. » (…)



 

 

Quelques éléments d’histoire récente de cette « aventure » marionnettes :

« Le Service National des Migrants nous avait demandé ce que nous pouvions apporter à la fois d’original et de parlant pour la participation à ce Rassemblement « diaconia »de Lourdes qui se tiendrait début mai de cette année 2013, afin de faire suite à ce que nous avions vécu depuis trois ans dans l’accompagnement des migrants de notre région. Je me suis alors rappelé d’un ami, diacre permanent également, vivant dans son pays du Québec, qui avait lancé une forme d’évangélisation dans les écoles, patronages…, par le biais des marionnettes. Nous nous sommes donc mis à l’œuvre et par le soutien providentiel du Seigneur, nous avons rencontré une paroissienne près de chalon sur Saône, ancienne professionnelle marionnettiste. Nous avons alors collecté des témoignages de migrants, élaboré un scénario à partir de quelques uns de ces textes. Puis nous avons fait la connaissance d’une religieuse qui rassemblait un groupe de femmes de différentes cultures et religions qui se réunissaient chaque semaine pour un atelier de couture. Nous leur avons bien sûr proposé de fabriquer nos marionnettes ! Après quelques recherches, j’ai été mis sur la route d’un jeune couple de l’île de la Réunion (dont l’époux est guitariste et chanteur), d’une maman arménienne de culture yésidie, d’une maman géorgienne chrétienne et de sa fille de 13 ans, elle, russe mais parfaitement francophone faisant du théâtre au collège ! Un ami de notre paroisse, m’aidant ponctuellement auprès des différentes familles yésidies installées à Tournus, également engagé au Restaurant du Cœur, est venu terminer la formation de cette petite mais fraternelle « troupe ». Voilà en quelques lignes comment s’est mise en route cette idée. »

Merci à Jackie Plesse pour son témoignage d’une collaboration constructive et attractive !

Horaires des messes

Tous les horaires des messes dans les 14 villages de la paroisse.

Voir les horaires