Hommage à l’abbé Georges Mathy – commémoration de la libération de Romenay

Dimanche 3 septembre

 

Curé de Romenay de 1937 jusqu’à sa mort en juillet 1986, il s’engagera au sein de la résistance au côté du Dr Guimet, créera et fédérera le don du sang sur Romenay, très impliqué au sein de la croix rouge…

« L’abbé Georges Henry Mathy était un homme que l’on ne peut oublier, simple et généreux, un patriote et un européen converti d’avant l’heure (…) Il avait une grande personnalité et l’esprit ouvert, il était ouvert sur le modernisme et vivait bien dans l’esprit de l’époque. C’était le Don Camillo local et nous en sommes fiers. Il était et sera à jamais pour nous, Romenayous, un bienfaiteur de la commune.

Pour ces raisons, et bien d’autres, nous avons l’honneur aujourd’hui, de lui rendre hommage.

Nous commémorons également aujourd’hui le 73ème anniversaire de la libération de Romenay, pour rendre hommage aux romenayous  victimes de la seconde guerre mondiale, mais aussi pour saluer la mémoire de ces hommes et de ces femme qui on combattu lors de ce conflit. »
(Extrait du discours rédigé par Didier Gérolt, Maire de Romenay)

LES DIABLES BLEUS : Monsieur Guillemin, de Vincelles près de Louhans, chauffeur de car de son état lorsqu’il était en activité professionnelle, rencontrait de temps à autre le Père Mathy lorsque ses trajets Chalon-Bourg en Bresse le faisaient s’arrêter à Romenay. Puis, quelques années plus tard, les hasards étonnants de la vie lui ont permis de transporter, toujours en bus, les ‘’anciens ‘’ du Bataillon de Chasseurs à Pieds (BCP) jusqu’en Alsace où ses troupes avaient vaillamment repris aux mains des Allemands l’abbaye d’Oelenberg sur la commune de Reiningue en janvier 1945.

Véritable pèlerinage pour ces hommes qui s’étaient lancés des années plus tôt dans ces lourds et difficiles combats pour chasser l’occupant de ces terres ! Un bataillon de Chasseurs déjà terriblement redouté par les soldats allemands en 1917 qui les avaient surnommés alors les Diables Noirs, tant ils étaient rudes au combat ! Ils prennent, en raison de leur tenue bleu foncé (aux « passepoils et galons couleur jonquille »), le nom de Diables Bleus le 15 septembre 1944 quand leur bataillon est reconstitué à Louhans par le commandant Douaumont. Leur médecin militaire est alors le docteur Paul Guimet, originaire de Mâcon, installé à Varennes-Saint-Sauveur et père de notre actuel vicaire général, le Père André Guimet, qui a célébré la messe de ce 3 septembre à Romenay à 10h30.



C’est donc une célébration eucharistique particulière que nous vivons: en l’honneur de ce Père Georges Mathy, curé à Romenay de 1937 à 1986, mais également aumônier militaire pendant la deuxième guerre mondiale, dans le régiment de ce 2ème BCP. Une cérémonie  au monument aux morts avant la messe, avec levée des couleurs, puis la musique de l’Harmonie Cuisery/Romenay accompagna le défilé des participants jusqu’à l’église pour la messe paroissiale. Un cortège s’est  rendu ensuite jusqu’au cimetière pour un moment de recueillement et de discours devant la tombe du Père Mathy.

Horaires des messes

Tous les horaires des messes dans les 14 villages de la paroisse.

Voir les horaires