Église de Rancy

Le village de Rancy fut entièrement brulé le 26 février 1653 par des rebelles qui ne voulaient pas se soumettre à l'autorité de Louis XIV et de Mazarin. Il est fort probable que le château et la chapelle édifiés dans ce village ont souffert de cet incendie. Jusqu'en 1830, on ne trouve rien dans les archives au sujet de l'église.
Après 1830, une imposition extraordinaire est décidée par la commune pour la réparation de l'église. Plusieurs conseillers municipaux décident d'entreprendre de grosse réparations -toiture-plafond-crépissage extérieurs- mais tous ces projets furent abandonnés.
De 1830 à 1891, après bien des péripéties, la vieille chapelle continue, malgré ses imperfections et sa vétusté, à accueillir les paroissiens de Rancy.
40 ans plus tard, on assiste à une réfection importante de l'intérieur ; réfection exécutée sous la conduite d'un prêtre dynamique, l'abbé Ripaux, curé de Bantanges et Rancy, avec des fonds provenant en grande partie des quètes, pélérinages à la grotte et dons particuliers.
1978, le toit de la chapelle est reconstitué en tuiles plates.
1995, le conseil municipal décide l'exécution de travaux rendus indispensables. La commune de Rancy s'est largement investie.
Simultanément, depuis 1981, un comité paroissial d'aménagement des plus actifs contribuera efficacement aux travaux de restauration intérieure de l'édifice. Soirées choucroute et tombolas furent organisées et permirent de réunir une somme importante bien utilisée comme l'atteste l'ensemble des travaux réalisés !
Elle est bien longue, l'histoire de l'Eglise de Rancy... Et les archives communales et départementales sont assez pauvres en documents pour en donner des indications précises.



 

Horaires des messes

Tous les horaires des messes dans les 14 villages de la paroisse.

Voir les horaires